« 1995-2005, en dix ans notre ville a bien changé | Accueil | Georges Frèche : l'incroyable mansuétude de ses camarades socialistes »

mardi 14 fév 2006

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

vincent Miller

Eh oui monsieur Albouy -Guidicelli.
Mais ne vous inquietez pas trop. Les defauts de l'autorité face aux gens du voyage ne sont qu'une poussiére dans un tas de fiante.
Ne vous inquiétez pas trop et surtout ne le dites pas trop fort.
Vous passeriez pour un odieux fasciste alors que vous ne faites que mettre en evidence une lacune certaine du système.
La pensée unique, qui seule a droit de cité depuis 20 ans, fait que ce sujet est classé "tabou".
En vous ecrivant, j'ecoute un reportage remarquable sur Arte à propos de la discrimination raciale. On y voit que les seuls à avoir peur des Quotas et des discriminations positives sont les "blancs".
En france c'est "Tabou".
Alors a force d'entretenir les tabous de l'histoire et de la la pensée unique on en oubli la réalité des choses.
On veut preserver les piliers de la democratie au fronton de nos batiments mais on oubli que c'est dans la rue que ces idées et ces réalités doivent etre defendues.
La "liberté" des nomades, doit faire l'objet d'un traitement "d'egalité" pour quon puisse parler de "Fraternité"

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)