« Platon | Accueil | Rencontre avec des CRS présents à Clichy (Crise urbaine 2005 n° 5) »

mercredi 02 nov 2005

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

alceste

Je pense qu'occulter le fait que l'islam est une religion impérialiste qui fait l'apologie de la conquête violente et de la subversion polyforme de tout ce qui n'est pas musulman est une erreur.
Je précise que je ne condamne pas là les musulmans qui sont plus spirituels (laïcs ? en tout cas ceux qui n'appliquent pas tous les commandements du Coran) que militants.
De même je pense qu'à cet élément culturel des évenements actuels se superpose le produit du gauchisme français et européen de ce dernier demi-siècle. Le tiers-mondisme et sa martyrocratie, son appel à la haine anti-européenne et anti-occidentale, a largement participé à la création de l'idéologie qui anime les racailles. A cela il faut aussi ajouter le côté mafieux de l'équation, cad la greffe des éléments précités à un système d'exploitation économique clandestin qui à en soi des implications.

Mais je pense que la collusion de ces trois éléments est très naturelle, et qu'ils se complètent.
De même il est très naturel que les centaines de milliers de racailles qui partagent cette idéologie symbiotique francophobe et europhobe finissent par se fédérer en mouvement politique et paramilitaire bien plus structuré que cela à été le cas jusqu'à maintenant. Les émeutes en cours (ainsi que le début des partis et des listes communautaristes et confessionelles, ainsi que les conséquences des attentats islamiques récurrents sur les consciences des uns et des autres, ainsi que la diffusion massive de l'idéologie, qui a lieu depuis une bonne dizaine n'années déjà et à d'importantes implications que je qualifierais de prosélyte, sur de nombreux médias (Skyrock en premier)...) favoriseront à mon avis la prise de conscience du naturel de cette démarche et accelerera le processus de cohésion racailleux.

Aussi n'oublions pas le rôle de l'extrême gauche aujourd'hui, symbolisé récemment par le soutien de Besancenot au rappeur francophobe et raciste "Monsieur R". Ce soutien pourrait se traduire demain par la mise en branle des nombreux réseaux subversifs "révolutionnaires"(sic) de la LCR et autres pour ce qui est de soutiens financiers, logistiques, médiatiques à la menace que j'évoque.

Il serait temps de ne plus être terrorisé par les leçons de morale gauchisantes et de prendre des mesures pour assainir les médias et favoriser la constitution d'un mouvement patriotique français (inclusif mais préférant le respect du respectable à la tolérance de tout).
Sinon tout ça finira dans un bain de sang dont peut-être le lumpenprolétariat nationaliste étranger sortira vainqueur, et il ne resterait alors aux patriotes comme seul plaisir de voir le sort que les vainqueurs réserveront à leurs alliés objectifs d'hier, les bobos "humanistes" et "internationalistes".

A bon entendeur. Vive la France !

Rédigé par: Alceste | le novembre 03, 2005 à 02:12 PM

Deux remarques supplémentaires:

Il faut diviser pour reigner, et reigner est une condition sine qua none de jamais pouvoir espérer assimiler/intégrer.

Et il faut s'attaquer sans relâche et intelligement à l'idéologie, à l'organisation, et à la direction (chef(s) charismatique(s)) de toute mobilisation d'action collective pour la vaincre.

Rédigé par: Alceste | le novembre 03, 2005 à 02:20 PM

celal

Il faudrait peut être mieux connaître une religion avant de la critiquer monsieur. Il n'est écrit nul part dans le coran ni dans les hadiths (gestes et paroles du prophète) aucune notion d'impérialisme ni aucune apologie de la conquête violente et de la subversion polyforme de tout ce qui n'est pas musulman. Je ne sais pas d'où vous êtes aller chercher ses boniments. Si vous pensez que ma culture musulmane est partisane. Lisez les livres des universitaires Jean Paul Garcin, CLaude Michaud. Livres que j'ai étudié lors de mes études en histoire au cours des cours sur l'histoire musulmane. Il faut aussi préciser qu'il y a toujours eu des périods sombres de violences lors des histoires religieuses (guerres de religion entre protestants et catholiques, croisades entre chrétiens et une partie des musulmans, progroms antisémites etc...)
Evitons l'amalagame et les raccourcis trop facile et extrémiste. N'empruntons pas le vocabulaire extrémiste (de gauche comme de droite). Les "racailles" il y en a, mais ce n'est pas la majorité : c'est une minorité qui est très présente médiatiquement et qui fait beaucoup de ravages. N'oublions pas que leurs premières victimes sont les personnes habitants dans ces banlieues. Ca sera nous qui seront fichés "racailles" lors d'entretien d'embauches, lors de nos études. L'assimilation que vous prônez est directement impérialiste et colonialiste. Je préfère l'intégration.

jean-marie albouy-guidicelli

Je pense que vous avez raison tous les deux mais que les sujets étant très sensibles, les nuances sont parfois difficiles à saisir dans un texte court et posté sur un blog.
Celal a raison : les premières victimes sont les habitants des quartiers montrés du doigt par la presse !
D'abord en subissant les malfaisants et je peux vous assurer qu'un quartier comme surville où habite 10.000 personnes peut voir en quelques minutes des dizaines de voitures brulées et que pour cela une seule personne suffit !
Ensuite parce que ces quartiers logent principalement des gens aux revenues modestes ou faible dont la voiture qui crame ne sera pas remplacé le lendemain ! avec à la chef la perte du boulot !!! Montereau c'est la campagne !
Enfin parce que les gens qui habitent ces quartiers sont effectivement marqués par des événements dont ils sont victimes ! ils sont donc doublement victime de l'injustice qui consiste à tout excuser aux malfaisants au nom de je ne sais quelle théorie de "la victime de la société !"
Un maire socialiste de banlieue racontait dans le journal aujourd'hui qu'il était confronté à une bande de gamins de 12 ans qui étaient devenus pathologiquement dangereux. Tout cela c'est des constats. Il faut maintenant que tout le monde se retrouve sur des solutions pour régler de manière durable le problème.

Toto

Trente ans de démagogie, d'irresponsabilité politique et de trahison d'Etat par tous les gouvernements, de gauche et de droite viennent d'exploser à la face du système politico médiatique avec la multiplication dans nos villes des émeutes ethniques et des violences contre les biens, les personnes, les pompiers et les forces de l'ordre.

Tout ceci n'est pourtant que la partie visible du prix à payer de trois décennies d'immigration massive et planétaire. Et ce n'est que le début. L'irresponsabilité criminelle de Chirac et de la gauche dans ce domaine est totale. Leurs politiques d'intégration c'est la désintégration nationale.

L'intégration est un gadget pour gogos des quartiers bourgeois qui peuvent s'offrir le luxe du politiquement correct, de la bien-pensance, du discours moralisateur et dédaigneux à l'égard de la France qui souffre, elle, en silence. La discrimination positive à la Sarkozy, c'est la préférence étrangère, la discrimination anti-française, un véritable racisme anti-français.

Il est vital que l'immigration de peuplement s'arrête immédiatement et il faut pour cela mettre fin à la politique de regroupement familial qui est la principale source d'immigration légale. Il est urgent de réformer le code de la nationalité qui fabrique en masse des Français de papiers et de dénoncer les accords de Schengen afin de rétablir les contrôles à nos frontières. Si le gouvernement ne prend pas ces mesures de salut public, la situation sera plus grave dans un an, bien pire dans cinq ans et incontrôlable dans dix ans. Enfin, les délinquants étrangers ou en situation irrégulière ainsi que leurs familles doivent être expulsés.

Etre Français s'hérite ou se mérite. Ce n'est pas un droit universel.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)