« Crise urbaine 2005 (n°15): Mais que viennent faire les religions dans ce désordre ? | Accueil | Un nouveau référent au sein du SITCOME pour la gare routière »

vendredi 18 nov 2005

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Frédéric

Réagissez à tout prix, vous ne sentez pas l'odeur du souffre?
C'est le souffle de l'individualisme, moi ça me rend ouf!
Y'a rien à faire, le fardeau pour l'homme a toujours été lourd.
Quelle que soit l'époque, la misère n'a pas de beaux jours.
Elle a toujours été là dans des conjonctures similaires.
Nichée aux mêmes endroits à toute époque, elle est millénaire.
Ne serait-il pas temps qu'on mette fin à ce règne?
Il est temps de voir plus loin pour ceux que la vie malmène.
Le politicard se dit sur le terrain, c'est bien!
Mais bien trop loin, gros roublard, du vrai quotidien!
Pour eux y'a pas le feux, c'est pas comme d'autres qui vivent dans l'attente.
Putain! Mais qui a mis cette la misère sur cette longue liste d'attente?
Personne n'avait le droit, faut interdire la misère
à tout prix, prendre parti, se débarrasser de l'hypocrisie.
C'est pas gagné, surtout avant les étrennes.
On préfère attendre qu'il gèle, désensibilisés parce que c'est pas notre problème.
J'ai pas de mots savant pour exprimer ce que ça sent, ce que je ressens.
Mais les gens savent, sont forcément au courant.

Il y a bien longtemps que je ne demande plus
ce que l'état pourra faire le jour où le nombre d'exclus
deviendra si lourd, que même dans le 16ème
les trottoirs finiront par avoir mauvaise haleine.
Cela dit, dormez tranquilles.
L'hiver sera rude, ils seront moins nombreux en avril
et puis de toute façon, depuis quand les gouvernements
s'occupent-ils des gens qui meurent?
C'est pas l'heure, non! L'heure est au redressement de leur France.
Même le ventre vide, il faut que tu y penses!
Chaque jour, boy, dans le béton des tours,
pour ceux qui ont la chance d'avoir quatre murs autour d'eux.
Mais qu'est-ce qu'on attend pour foutre le feu?
Juste d'être un peu plus nombreux
car y'a beaucoup plus de oufs, que d'odeurs de bouffe
dans les quartiers de ceux qui souffrent y'a comme une odeur de souffre.

NTM "odeur de souffre"

Tu sens pas que ça pue, c'est l'état d'esprit qu'il y a près de chez toi !
Et pour moi, l'exclusion c'est aussi simple que ça
C'est rien que du "direct-live" et des choses qu'évoluent pas
C'est les mêmes qu'en font les frais, le peuple subit, subira
Le vent contraire d'un système impotent parce que trop lent
De tout temps pour les problèmes latents
Tant ignorés, sauf quand faut s'faire réélire mais attends, y a pire !
Si t'attend le réveil des foules, c'est qu'tu conspires
On nous tiens a la gorge par le biais de grandes espérances
C'est comme ça que subsiste l'attentisme en France
Dans ce pays ou on laisse passer l'intolérance
Sans se masser pour contrer les suppots des survivants du passé.

{Refrain: x2}
C'est arrivé près de chez toi
Ouais presque sous ton nez
Cesse d'être étonné
Pas le moment d'abandonner
Faut tout donner afin de changer les données

NTM c'est arrivé près d'chez toi

A l'aube de l'an 2000
Pour les jeunes c'est plus le même deal
Pour celui qui traîne, comme pour celui qui file
Tout droit, de tout façon y a plus de boulot
La boucle est bouclée, le système a la tête sous l'eau
Et les jeunes sont saoulés, salis sous le silence
Seule issue la rue même quand elle est en sang
C'est pas un souci pour ceux qui s'y sont préparés, si ça se peut
Certains d'entre eux même s'en sortiront mieux
Mais pour les autres, c'est clair, ça s'ra pas facile
Faut pas s'voiler la face, il suffit pas d'vendre des "kil"
Faut tenir le surin pour le lendemain
S'assurer que les siens aillent bien
Eviter les coups de surin
Afin de garder son bien intact
Son équipe compacte, soudée, écoute de scanner pour garder le contact
Ou décider de bouger, éviter les zones rouges, et
Surtout jamais prendre de congés
C'est ça que tu veux pour ton fils ?
C'est comme ça que tu veux qu'il grandisse ?
J'ai pas de conseil à donner, mais si tu veux pas qu'il glisse
Regarde-le, quand il parle, écoute-le !
Le laisse pas chercher ailleurs, l'amour qu'y devrait y avoir dans tes yeux

{Refrain:}
Laisse pas traîner ton fils
Si tu ne veux pas qu'il glisse
Qu'il te ramène du vice
Laisse pas traîner ton fils
Si tu veux pas qu'il glisse

NTM "laisse pas traîner ton fils


Juste pour dire que effectivement NTM a été un groupe de RAP dur, mais qu'une lecture des texte sans le son et les voies sourdes des chanteurs, montre que les texte ne sont pas que de la violence mais aussi un appel à l'aide et à la cohesion pour arriver à s'en sortir

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)