« Médaille de la ville pour Marianne Delbosc | Accueil | Triathlon Rouen mai 2007 The Surgeries »

mercredi 30 mai 2007

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Benoit

C'est une épreuve plutôt qu'une expérience d'être juré. Il y a quelques semaines de cela, j'ai eu la chance de pouvoir assister au tirage au sort des jurés qui ont siégé pendant une semaine près la Cour d'assises de seine et marne.
Les personnes tirées au sort avaient l'air très éprouvé. Ce n'est pas facile de juger quelqu'un et de le priver de liberté même s'il a fait des erreurs. Le pire, dans certaines affaires, c'est le rapport des faits par les victimes...

Pour être juré, il faut être psychologiquement stable sinon ça peut faire de gros dégâts chez les personnes fragiles (malheureusement, ce n'est pas un critère de sélection).

Ce que j'ai trouvé le plus impressionnant, ce sont les récusations. En fait, une certaine tension est palpable quand le juré est tiré au sort par le magistrat présidant la Cour d'assises. En effet, le juré est tiré au sort, il se lève (un peu tremblant) et doit aller s'assoir près du magistrat (dans l'ordre des personnes tirées au sort). Cependant, la Cour est ainsi faite que pour aller près du juge, il faut passer devant le ministère public (le parquet, c'est celui qu'on appelle le Procureur ou plutôt l'avocat général et qui a pour rôle de protéger la société au procès. Et oui, c'est notre avocat!) et l'avocat de la défense. Ces deux parties sont face à face. Chacune d'entre elle a un droit de récusation (limité à 5 en l'espèce). Le moment le plus impressionnant c'est lorsque le mot "RECUSE" retentit dans la salle d'audience et vient rompre le silence dans lequel la tension, la peur et tout ce qui se rattache à ce genre de sentiment désagréable y est plus que perceptible.
Pour ma part, une dame a été récusée et s'est mise à pleurer. Une autre avait fait un malaise la veille pendant l'audience et s'était faite excusée le lendemain...

Excusez les imprécisions et je tiens à dire que même si cette expérience est inoubliable, je réitère le fait que je n'aimerai pas être tiré au sort mais s'il fallait que j'y ailles, je me comporterais en bon citoyen et j'irai! (avec beaucoup d'appréhension et en espérant d'être récusé!)

Ca a été une chance pour moi d'assister à ce tirage au sort car nous n'aurions (avec un copain juriste) jamais dû être là mais le gentil policier nous a dit de nous faire tout petit dans un coin de la salle... (Je crois que nous étions les moins stressés dans cette salle même si le sentiment ambiant a réussi à nous gagner pendant quelques instants)

Quoiqu'il en soit, mon coeur est toujours du côté de la branche du droit que j'ai choisi, à savoir le droit public. En allant à ce genre d'audience, je me suis convaincu que j'avais fait le bon choix dans mes études. Peut être pour éviter d'assister à ce genre de drame social...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)