« Formidable concert d'Il Divo à Bercy | Accueil | Montereau au début du siècle dernier »

mardi 26 juin 2007

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

SNCF

Et pourtant, croyez moi, tout le monde est au travail et la SNCF est totalement dépendante des guéguerres politiques en l'Etat et la région qui gère le STIF.
Et puis, il est nécessaire de faire fonctionner ce qui est rentable pour améliorer ce qui ne l'est pas! Moi je propose qu'autant de moyens soient mis à la disposition des usagers franciliens mais que le prix des billets soient calculés sur la même grille de tarif que pour les LGV... Et vous verrez, le service sera amélioré, plus sélectif mais beaucoup plus de monde sera en galère et une minorité aura un accès aisé aux transports.

Alors au lieu de cracher sur ceux qui essaient de faire leur boulot le plus honnêtement possible et de discréditer tout une entreprise aux yeux de tous, c'est aux décideurs publics de prendre leur (petit) courage à deux mains et de faire la paix entre eux au delà de leurs affinités politiques.

jmag

Cher SNCF,
vous avez du lire un peu rapidement car je ne fais aucune critique contre les cheminots que je respecte et qui font un travail respectable.
Pour l'Ile de France, j'ai bien écrit "retards étatique et régionaux", la SNCF n'est pas visée !
Sur le fait que la SNCF sooit dépassée par le succès sur son nouveau TGV montre par ailleurs la justesse de ses choix et que quand la qualité de l'offre ets au rendez vous les clients aussi.
Ce qui aurait été consterant c'est que les TGV roulent à la moitié de leur possibilité.
Félicitations donc aux cheminots.
Je vous rejoins, tout a un prix et ce n'est pas en rendant le transport public gratuit qu'on lui donne les moyens de faire.
Jamais je n'ai pensé qu'un seul cheminot ne puisse se lever le matin en se disant qu'il se devait d'ennuyer les usagers ou les clients de la SNCF.
Vous avez lu entre les lignes de mon article une critique contre la SNCF alors qu'au contraire je démontre que c'est une entreprise dynamique qui souffre de l'absence de volonté politique quelque soit la couleur politique en effet !
SNCF, nous sommes d'accord !!

val

Oup's! une question m'échappe :
Est-ce que Mr Mickey, se paierait le luxe de poser (comme on voit sur la photo au dessus,) devant les trains surnomés: "les p'tits gris?" Trains tapes culs spéciales crampes aux fesses, réservés aux franciliens...
Il serait tant de faire quelques chose là aussi non Mr SNCF?

malika

Quand on est coincé dans un train de banlieue pendant 40 minutes et qu'il n'y a aucun message pour nous communiquer la moindre information, il s'agit bien du personnel de la SNCF !

SNCF

Sachez que je fais tout comme vous Montereau Paris en petit gris et j'ai aussi des crampes aux fesses. Après, Mickey pose où il veut mais ça ne me retirera pas les crampes que j'ai aux fesses.
Cher Jmag, nous sommes donc d'accord et je ne vous cache pas que le travail de cheminots n'est pas un travail facile puisque dès qu'on revêt l'uniforme, on est la cible n°1 de la gare. On est en quelque sorte la chair à canon de la SNCF... Les usagers nous considèrent coupables des retards mais nous aussi nous sommes usagers pour la plupart donc on subit les retards plus les reproches de ces retards.

Sachez que nous sommes parfois obligés de monter avec le mécanicien pour éviter d'avoir des problèmes dans le train quand nous sommes en tenue de travail. Et là, pas question d'accuser les jeunes des banlieues de quelque agression, ce sont bien des personnes en costumes qui montent dans le train à des arrêts qui ne sont pas réputés à problème et qui vous insultent (ça peut aller jusqu'à des propos racistes) car le train a 5 min de retard.
Après, demandez-vous pourquoi les agents de la SNCF ne sont pas toujours accueillants... Et pourtant on se force à l'être!
Un petit récapitultif: usager comme les autres, en retard comme les autres, traqué dans le train comme du gibier, insulté au guichet comme un con. Donc les premiers visés sont des victimes à double titre.

Assez grossièrement, je vous ai résumé la matinée détestable que peut connaitre un agent et usager des chemins de fer qui tente de se rendre au travail comme les autres, pour gagner sa vie comme les autres...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)