« Les propos du Pape Benoit XVI | Accueil | Sidaction, donnez jusqu'au 11 avril 2009 »

dimanche 22 mar 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

simone mayer

Il est regrettable que les propos du Pape soient systématiquement caricaturés.
Quand j'entends les ministres critiquer le Pape sur les préservatifs me fait poser deux questions :
où s'arrête la laïcité, notamment avec l'église catholique ?
quelles actions concrètes le gouvernement a-t-il mis en oeuvre pour lutter contre le SIDA ces derniers mois ?
Il y en a marre des donneurs de leçons.

didier

Quand il s'agit de s'attaquer aux catholiques, les courageux sont légions...
Où sont ils pour défendre le droit des femmes bafoué sur le sol français ? Ces femmes françaises en burqua ? Les pressions pour mettre fin à la mixité dans les piscines ? etc etc...

Alain

100 % d'accord avec vous !
Je suis gay et catholique et j'aimerai plus de tolérance vis à vis de ceux qui croient en l'abstinence et la fidélité.
Ce n'est pas mon cas mais les propos de Benoit 16 ne me choque pas et ne changera en rien mes pratiques sexuelles protégées, d'ailleurs il n'a jamais dit qu'il ne fallait pas utiliser des capotes.

maxou

En tout cas c'est pas avec tout cela que l'on remplira les églises, les exemples de charité chrétienne, malheureusement ce n'est plus dans le monde catholique que l'on en rencontre le plus.

Stéphane

les associations homosexuelles et les pouvoirs publics devraient plutôt s'intéresser au renouveau des vidéos bareback (sans kpote) qui ne sont pas produites, je le pense, par des catholiques pratiquants !

JM MUYL

Agnostique, je suis assez indifférent aux propos du pape, mais je lui reconnais le droit d'être un guide moral pour ceux qui veulent bien le suivre. Ne reconnaissant pas de valeur particulière au baptême, les excommunications me laissent de marbre.
En revanche, c'est lui qui franchit la ligne blanche quand il déclare (je cite mot pour mot) : "On ne peut pas résoudre le problème du SIDA avec la distribution de préservatifs ; au contraire elle aggrave le problème"
Le pape n'a pas compétence pour juger de l'efficacité des préservatifs. Les médecins font cela très bien, qui soutiennent depuis maintenant vingt ans cette méthode prophylactique qui a fait ses preuves dans les pays développés en enrayant pratiquement l'épidémie. Quand il déclare que le préservatif aggrave le problème, ses propos sont carrément criminels, car ils vont à l'appui de tous ceux qui en Afrique refusent le préservatif, par obscurantisme.

Jean-Marie écrit "Oui l'abstinence avant le mariage et la fidélité après sont des valeurs nobles qui doivent être portées par l'Eglise catholique."
Là encore reconnaissons à l'église catholique le droit de définir ses propres règles morales. Cela étant, si la fidélité est une valeur, comme la confiance, le bon sens démontre que l'abstinence avant le mariage est une perversion et une sottise.

Cindy

Et vous jmag ? Jeune et beau célibataire, utilisez-vous des préservatifs ou préférez vous l'abstinence ?

jmag

@ Jean-Michel
En quoi l'abstinence est une perversion ?
@ Cindy
Comme l'écrit Jean-Michel, l'abstinence est une sottise et j'ai décidé un jour de ne plus l'être donc depuis j'utilise des préservatifs.

Julien

Bon papier Jmag, qui résume bien ma pensée également.

Je suis partiellement d'accord avec les propos du Pape : "On ne peut pas résoudre le problème du SIDA avec la distribution de préservatifs". Aussi protecteur soit-il (à 97%), le préservatif ne guérit pas du SIDA.

On tape sur l'Église, c'est tellement facile et ça ne choque personne, mais qu'en est-il des autres religions ? Je ne pense pas que leur discours soit tellement différent. Mais courage à celui qui osera les attaquer comme on le fait pour l'Église catholique.

Et je vois franchement pas en quoi l'abstinence serait une perversion. C'est un choix pour certains, respectons-le. Personne ne peut juger et définir le bien ou le mal.

Bref, le libre arbitre...

Frédéric Lietaud

jmag est kto kpot !
Chapeau de défendre le pape qui est attaqué de toute part !
D'accord avec Julien pour le libre arbitre.

JM MUYL

En quoi l'abstinence serait une perversion ?

Le bon sens devrait suffire, mais je prendrai quelques dictionnaires :
- Trésor de la langue française :
"Action de détourner quelque chose de sa vraie nature, de la normalité; résultat de cette action."
Même dictionnaire : Perversion (sexuelle). "Comportement sexuel qui s'écarte de la normalité."
Le Larousse : "Recherche d'une satisfaction considérée comme régressive par rapport au développement psychosexuel habituel de l'adulte."
Pour finir, le Littré :
"Changement de bien en mal"

Je constate avec satisfaction qu'aucun ici ne m'a reproché de considérer l'abstinence comme une sottise.

A. C.

Joli titre !

JM MUYL

Oui, Jean-Marie renvoie le pape et le préservatif dos à dos, si j'ose dire.

Mélanie

Je viens de découvrir votre blog et je l'adore !! On y passerait des heures !
Chapeau car cela doit représenter pas mal de boulot !!
Il ya plein d'infos sur votre ville, des billets d'humeur plein de passions et un peu de divertissements qui laisse poindre votre personnalité.
je m'abonne au flux rss...
à+

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)