« Jacques Chirac prépare son autobiographie | Accueil | Travaux à l'école Marie Louise »

samedi 15 août 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

JM MUYL

Bonjour Jean-Maris,

Je ne suis pas certain que le Monterelais moyennement informé gobe ton couplet sur les "nombreuses personnes" voulant devenir propriétaires à Montereau.
Et puis, qui est le daltonien qui choisit les crépis jaunes qui parent les constructions récentes du centre ville ? Il n'y a pas des couleurs plus décentes dans les nuanciers ?

David

Monsieur Muyl,
Savez-vous que des programmes immobiliers de ce type ne sortent de terre qu'à la condition que deux tiers des appartements soient vendus.
Le problème n'est pas de savoir qi les gens veulent devenir propriétaires mais si les banques les suivent dans leur projet !
Les banques acceptent que vous puissiez payer 600 euros de loyer mais pas 600 euros de remboursement d'emprunt, cherchez l'erreur !

JM MUYL

David,

Vous n'êtes probablement pas sans savoir que ces programmes ne sont majoritairement pas destinés à des primo accédants qui substituent 600 euros de remboursement d'emprunt à 600 euros de loyer pour acheter une résidence principale.

Il s'agit essentiellement d'"opérations Robien" dont le bilan est aujourd'hui très controversé, en particulier dans les petites villes comme Montereau, dont le marché locatif est vite saturé.

Toutes les opérations menées à Montereau ne sont pas à mettre sur le même plan, mais il suffit de s'y déplacer pour observer la dégradation rapide de copropriétés récentes, les pancartes "à louer" et "à vendre", les volets irrémédiablement clos.

J'ai une pensée compatissante pour les petits investisseurs mal conseillés, aujourd'hui encombrés d'un appartement inlouable et invendable, condamnés à honorer un plan de financement initialement conçu en fonction d'avantages fiscaux qu'ils ne toucheront pas, dans un immeuble souvent mal fichu, d'un jaune pisseux, et affublé d'un nom prétentieux et ridicule.

Courage, il reste quelque mois, le dispositif Robien touche à sa fin.

JM MUYL

Pardon, je voulais dire "quelques mois".

jmag

Cher JM
Il ne s'agit pas de gober quoi que ce soit et c'est dommage qu'un monterelais croit si peu dans sa ville.
Je rencontre beaucoup de nouveaux monterelais, propriétaires ou locataires, qui sont très heureux d'être venus habiter notre commune.
Parmi les nouveaux propriétaires monterelais, outre ceux qui basculent de la location à l'achat, nous retrouvons d'une part des habitants du canton ou des communes proches qui souhaitent venir habiter le centre ville pour toutes ses commodités et parce qu'ils considèrent notre ville dynamique, d'autre part des jeunes familles venues de petite couronne aux taux d'imposition parfois plus faible mais aux impôts à payer plus fort, sans retrouver les mêmes services publics, le bien-être et la qualité de vie monterelaise et avec un temps de transport à peu près équivalent...
Je suis aussi d'accord avec David, les banques refusent des prêts pour des sommes équivalentes entre loyers et remboursements d'emprunt.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)